à propos des obsèques civiles

Choisir librement les dispositions relatives à sa propre sépulture est un droit. Il n’en a pas toujours été ainsi ; nous aborderons ce point plus tard. Mais l’exercice de ce droit a quelque chose de particulier car, souvent, le défunt n’a pas expressément  indiqué ses souhaits par écrit. Il est alors fréquent de voir les Eglises exercer des pressions sur les familles, profitant de la douleur de celles-ci. Parfois, ces pressions vont jusqu’à diviser les familles.  Qui ne connait un proche, une connaissance dont on s’étonne qu’il ait eu des obsèques religieuses ?

Et lorsque la volonté d’obsèques civiles est respectée, une autre difficulté attend les proches : bien rare sont les municipalités qui mettent à disposition des familles un lieu de recueillement digne de ce nom, et, bien souvent, aucune disposition n’existe. c’est ce qui motive la Libre Pensée et, sur le plan local, le Groupe Fred Zeller, à engager des démarches pour obtenir des salles pour les obsèques civiles.

La Libre Pensée a formulé différents souhaits ou objectifs quant à la réalisation effective de la liberté de choix après le décès :
- par le développement de la crémation et la réelle neutralité de la dénomination des crématoriums ainsi que des salles des cérémonies
- par le refus de la création, anti laïque et communautariste, des carrés confessionnels dans les cimetières, au mépris des lois de 1887 et 1905.
- par la revendication de salles municipales gratuites pour réaliser décemment les funérailles civiles.

Sur ce dernier point, la Libre Pensée intervient depuis de nombreuses années, et plus particulièrement depuis son congrès de 2009 où cette question a été étudiée de manière très précise,

Vous êtes confronté à une absence de lieu de recueillement pour les obsèques civiles dans votre commune ?
Prenez contact avec le Groupe Fred Zeller afin d’engager les démarches pour obtenir la mise à disposition d’une salle municipale gratuite.