Révolutionnaires & Libres Penseurs sous l’Equerre & le Compas

              

Les chemins et les actions de la Libre Pensée ont souvent rencontré ceux de la Franc-maçonnerie libérale et a-dogmatique notamment en défense de la Démocratie et de la République et pour conquérir la laïcité. Les deux associations proviennent d’un même mouvement historique qui part de la civilisation gréco-latine, qui ressurgit sous la Renaissance, qui côtoie la Réforme et son libre examen pour déboucher sur les Lumières et la Révolution Française. Ce mouvement triomphe par l’avènement de la République et par l’instauration de la Séparation des Églises et de l’État.

La Libre Pensée et la Franc-maçonnerie ont donc la même source : l’humanisme, c’est-à-dire la volonté de mettre l’homme au centre de sa destinée. Elles font siennes comme principe fondamental la formule de Protagoras : « l’Homme est la mesure de toute chose ». L’Homme, c’est d’abord sa pensée qui ne peut que revendiquer d’être libre. C’est pourquoi, les deux associations sont passées de la notion de libre examen à celle de liberté absolue de conscience qui embrasse la liberté humaine toute entière.

Si la Libre Pensée et la Franc-maçonnerie sont deux associations, souvent proches, mais toujours différentes, elles ont souvent les mêmes ennemis. On l’a vu en 1940, où le Régime de Vichy les a interdite quasiment en même temps. L’Église catholique, hier comme aujourd’hui, les voue aux gémonies.

La Franc-maçonnerie a-dogmatique et laïque et la Libre Pensée sont des associations issues de la démocratie politique. Elles sont donc, toutes les deux, les adversaires irréconciliables des dictatures et des totalitarismes qui le leur rendent bien. Produits d’une même histoire, les deux courants ont cheminé sur des chemins parallèles qui se sont croisés souvent. C’est sans doute un défi à la géométrie, mais comme ici « tout est symbole », tout est possible.

Sur ce Chantier, les libres penseurs ont côtoyé aussi Buonarroti, les Carbonari, Guiseppe Garibaldi, les 4 Sergents de la Rochelle, le Rite Memphis-Misraïm, Auguste Blanqui, la Chevalerie du Travail, Charles Longuet et Paul Lafargue (gendres de Karl Marx), les anarchistes, les marxistes, les socialistes.

Ensemble, avec les libres penseurs, ils ont œuvré pour la République, la Révolution, le Syndicalisme et le Socialisme. C’est cette histoire commune qui sera abordée lors de cette conférence publique. La Libre Pensée fera œœuvre ainsi d’éducation populaire.

Révolutionnaires & Libres Penseurs sous l’Equerre & le Compas
Auteur : Philippe Besson, Christian Eyschen, Dominique Goussot
Editeur : Théolib
Collection : Galaad
Année : 2015
ISBN 13 : 978-2-36500-1
Nb. de pages : 135

Prix : 18 € + frais de port éventuels
(paiement par chèque à l’ordre de :
groupe Fred Zeller) ==>infos

 

Publicités