« Sécurité globale, de quel droit ? »

Chroniques du 8 février et du 1er mars 2021

1ère partie

2ème partie

Le film «  Sécurité globale, de quel droit ?  » a été mis à disposition des internautes sur la plate-forme Viméo il y a seulement quelques jours.

Ce film, d’une durée de 48 minutes, est un documentaire sur la loi « sécurité globale » réalisé par Stéphane et Karine Elmadjian.

Laissons la parole à la réalisatrice :

Le film donne la parole à sept juristes, spécialistes du droit pénal et des libertés publiques, qui décryptent ce texte crucial, adopté en quelques jours par l’Assemblée nationale et qui reviendra au Sénat mi mars, alors que l’état d’urgence sanitaire sera toujours en vigueur.
Les personnages expliquent le nouveau « continuum de sécurité », les dispositifs de techno-police et le projet politique qui va avec. Il rappelle aussi que, depuis des siècles et contre la logique de ce texte, la rue est à nous.
N’hésitez pas à faire circuler, l’objectif est d’informer le (grand) public sur un texte qui nous semble – parmi d’autres – très inquiétant.
le film est libre de droit, publié sous licence libre créative common. On espère qu’il vous plaira.

Les auteurs du film ont créé une page web depuis laquelle il est possible de le visualiser librement

Le groupe Fred Zeller accueille aujourd’hui Natahlie Poilvert pour un entretien autour de ce film, dans le cadre de la chronique des Libre Penseurs de Dordogne sur RLP (102.3). Seules les deux premiers thèmes du film sont abordés aujourd’hui : « La construction d’une nouvelle doctrine sécuritaire » et « le continuum de sécurité« . L’intérêt du film est tel que le groupe Fred Zeller décide d’y consacrer plusieurs chroniques. Une Deuxième partie sera l’objet de la chronique du 22 février.

Le choix musical : « Danser encore » par HK

Paroles :

Nous on veut continuer à danser encore
Voir nos pensées enlacer nos corps
Passer nos vies sur une grille d’accords
oh, non non non non non non
Nous on veut continuer à danser encore
Voir nos pensées enlacer nos corps
Passer nos vies sur une grille d’accords X2

Nous sommes des oiseaux de passage
Jamais dociles ni vraiment sages
Nous ne faisons pas allégeance
À l’aube en toutes circonstances
Nous venons briser le silence
Et quand le soir à la télé
monsieur le bon roi a parlé
venu annoncer la sentence
nous faisons preuve d’irrévérence
mais toujours avec élégance

REFRAIN X2

Auto métro boulot conso,
auto attestation consigne
absurdité sur ordonnance
et malheur à celui qui pense,
et malheur à celui qui danse
chaque mesure autoritaire
chaque relent sécuritaire
voit s’envoler notre confiance
il font preuve de tant d’insistance
pour confiner notre conscience

REFRAIN X2

Ne soyons pas impressionnable
Par tous ces gens déraisonnables
Vendeur de peur en abondance
Sachons les tenir à distance
Angoissant jusqu’à l’indécence
pour notre santé mentale
sociale et environnemental
nos sourires notre intelligence
ne soyons pas sans résistance
des instruments de leur démence

Nous on veut continuer à danser encore
Voir nos pensées enlacer nos corps
Passer nos vies sur une grille d’accords
encore encore encore …
HK

Cliquez sur les modules ci-dessous pour ré-écouter l’entretien.

1ère partie

2ème partie