Les Cinq de Dordogne : Pierre LAFLAQUIERE

Frédéric Mathieu, auteur du livre « 14-18, les fusillés« , détaille ainsi les circonstances dans lesquelles Pierre LAFLAQUIERE a été fusillé pour l’exemple :

Fils de Marcelin Laflaquière et de Marie Saint-Amand .. Marié et père de deux enfants, il exerce à Veyrines-de-Vergt (Dordogne) la profession de cultivateur.

Soldat de 2ème classe à la l9ème compagnie du 250ème RI (matricule n° 343 au recrutement de Périgueux), il participe le 5 octobre 1914, à Andechy (Somme), à un mouvement collectif de mutilation: Jean Chantegreil se coupe un doigt de la main gauche avec sa serpe; ÉdouardLaflaquière s’entaille deux doigts de la main gauche avec sa hachette; son frère, Pierre, se tire un coup de fusil dans Ia main gauche. Examinés le 6 octobre 1914 par le médecin major de l’ambulance n°13 du 4ème CA, les trois hommes sont suspectés de mutilation volontaire et arrêtés. Interrogé, Pierre Laflaquière reconnaît les faits:« Nous avons quitté notre compagnie qui était dans les tranchées. Nous nous sommes cachés et, le soir arrivé, je me suis tiré un coup de fusil dans la main gauche. Que voulez-vous, j’étais fatigué et je ne me rendais pas compte de ce que je faisais. Je désire retourner au feu pour faire mon service. »

Déférés le 11 octobre 1914 devant le conseil de guerre spécial de la Se Dl siégeant à Hargicourt (Somme), Chantegreil et les frères Laflaquière sont condamnés à mort pour le motif suivant: «refus  d’obéissance alors qu’ils étaient commandés de marcher à l’ennemi ».
Les trois hommes sont fusillés le lendemain du jugement (à 7h30), à Bouchoir (Somme), devant le 250ème RI rassemblé.

L’acte de décès de Pierre Laflaquière a été transcrit à la mairie de Veyrines-de-Vergt (Dordogne) le 12 janvier 1917. Son nom figure sur le monument aux morts de cette commune.

SOURCES : Arch. Nat., 324MI 11, fiches des NMPF. – SHD Vincennes,
llJ604,JM.

Contactez le Groupe Fred Zeller pour vous procurer, au prix de 29 € plus éventuels frais d’envoi, le livre de Frédéric Mathieu , « 14-18, les fusillés » (ISBN : 978-2-9532726-4-2 – parution : juillet 2013 – 905 pages (papier glacé 90 g) – 16 x 24)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :