24 avril : la conférence de J-Sébastien Pierre sur la recherche scientifique et le débat

P1040114Vendredi 24 avril 2015 à 18 heures – la salle de la mairie de Coulounieix, mise à disposition gracieusement par le conseil municipal, accueillait le public venu assister à la conférence organisée par les libre Penseurs de Dordogne, Groupe Fred Zeller.

Rappelons le thème choisi pour cette conférence : « Doit-on assigner des limites à la recherche scientifique ? – recherche médicale sur l’embryon, la bioéthique, quelles entraves à la liberté de la recherche ? ».

Jean-Sébastien Pierre, professeur émérite, et nouveau Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, a développé les différentes formes que prennent les entraves à la recherche scientifique :

  • tout d’abord, et parce que cet aspect est méconnu du public, J-Sébastien Pierre a détaillé les conséquences de la régression constante des budgets de recherche fondamentale et la quasi-disparition des crédits permettant aux chercheurs d’avoir un domaine de recherche totalement libre. Il a ensuite évoqué la difficulté de publication des résultats de recherche dans les revues spécialisés sur papier et en ligne. Et puis, il y a ce  très contestable « code de bonne conduite », promu par le Professeur Gilles-Eric Séralini. Pour J-Sébastien Pierre, les textes de loi existants sont suffisants.
  • Jean-Sébastien Pierre a ensuite abordé la recherche médicale sur l’embryon, et donc les entraves venant des groupes « pro life » auxquels sont confrontés les chercheurs.
  • J-Sébastien Pierre a également parlé des OGM et de leurs opposants, dont « les Faucheurs Volontaires » entre autres, sous la houlette de José Bové. La conséquence des actions violentes de ces groupes, c’est la décision des centres de recherche publics d’abandonner les travaux de recherche sur les OGM.

Le débat qui s’est engagé à la suite de la conférence, a permis aux participants d’exprimer différents points de vue, en particulier sur la question des OGM. Ce sont là des sujets « sensibles » et le point de vue des chercheurs et des scientifiques n’est pas toujours compris du « grand public ». Et le débat s’est prolongé lors du dîner qui a prolongé la conférence.

Note bibliographique : article de Jean-Sébastien Pierre dans L’idée libre N°308 (mars 2015) : »Défense de la science : défense des universités et des organismes de recherche publique »
Vous pouvez vous procurer ce N° de l’Idée libre en contactant par mail le Groupe Fred Zeller (prix : 6€ + frais de port éventuels) :  groupefredzeller@gmail.com

Publicités